Comparateur Mon Gustave, une première bougie soufflée !

Un an ! Mon Gustave, votre comparateur d’assurances, a été lancé il y a tout juste un an. Douze premiers mois consacrés, en partie à s’installer dans le PAF, paysage des assurtech françaises. Cinquante-deux premières semaines dédiées à la mission d’intermédiaire entre différents profils d’utilisateurs : les assureurs d’un côté et les clients – particuliers comme professionnels – de l’autre. Rétrospective. 

Un contexte particulier et pourtant

Lancer une plateforme de comparaison, une année où le monde entier traversait une crise sanitaire, était pour le moins courageux. Qu’à cela ne tienne, Mon Gustave, a vu le jour, est parti à l’assaut du marché des assurances. À peine mis en ligne, il a relevé ses manches et un bon nombre de défis.

Évolution des services de Mon Gustave 

Dans un premier temps, les services de la plateforme, la génération de devis ont porté sur deux thématiques d’assurances : les complémentaires santé et les assurances d’animaux. Ce choix a posé les bases d’un développement vers d’autres secteurs. Effectivement, les offres de contrats automobiles sont venues s’ajouter très vite. Ils vont bientôt être rejoints par des protections habitation. 

Tout au long de l’année, plus d’une vingtaine de compagnies et organismes d’assurances sont venus enrichir la diversité de formules accessibles aux clients. Parmi ceux-ci, on peut citer Miltis, Smatis, Selfassurance, Alptis, April, AssurOPoil, Cocoon, Otherwise, Samassur, Cabinet Wilhelm… D’autres s’apprêtent à compléter la liste. 

Mon Gustave a-t-il assuré ? 

Si on creuse du côté des statistiques de l’année, Mon Gustave a bien joué son rôle d’entremetteur. Le nombre de mises en relation s’élève à 180 000, l’équivalent de 500 par jour, plus d’une vingtaine par heure. 

Tout porte donc à croire que Mon Gustave a su se faire adopter. Ce n’est pas sa note Google, 4,3, qui va laisser penser le contraire. 

Comment le comparateur a-t-il atteint ses performances ? 

Une recette, des secrets, Mon Gustave en a, bien sûr, mais il les garde précieusement. En revanche, là où il peut mettre la lumière, c’est sur l’équipe avec laquelle il avance dans ses challenges : l’agence Weedo IT. Mon Gustave s’appuie sur ses expertises en matière de stratégie digitale, d’assurance, de marketing à la performance et sur plus de quinze ans d’expérience. 

Perspectives à venir 

Les prochains défis de Mon Gustave sont nombreux : nouveaux clients, nouveaux secteurs, toujours plus de mises en relation, de cotation et d’informations à partager. On fait le point en N+1 ? D’ici là, toute l’équipe de Mon Gustave, l’agence Weedo IT vous souhaite une très bonne année. 

Comparateur assurances Mon Gustave fete ses 1 an