Comment modifier ou changer son assurance santé avant une intervention coûteuse ?

Impossible de tout prévoir dans la vie. Une mutuelle ou une complémentaire santé peut vite devenir inadaptée à l’issue d’un incident qui nécessite une éventuelle opération coûteuse. Que faire dans cette situation ? Modifier ou changer de couverture santé ? Mon Gustave vous explique la marche à suivre.

Un, comparez de nouvelles offres d’assurances

Sachez que le prix d’une opération exceptionnelle est en partie réglé par l’assurance maladie de la sécurité sociale. La totalité ? non. Les dépassements d’honoraires, entre autres, sont à votre charge. C’est là où parfois le bât blesse si votre complémentaire ne couvre pas ce type de frais de santé. Ainsi pour amortir votre intervention, deux options apparaissent : modifier votre contrat actuel ou le remplacer définitivement. Quoi qu’il en soit, rendez-vous, tout d’abord, sur un comparateur comme Mon Gustave afin d’obtenir des devis où la nouvelle garantie est prévue. L’idée est de vous faire une idée juste de ce que coûterait un contrat santé à la hauteur de vos attentes à l’instant T.

Adaptez votre contrat à la situation

Dès lors, la démarche suivante est de modifier votre contrat actuel. Cela consiste à aller voir votre assureur pour qu’il ajoute des services à votre complémentaire santé. En l’occurrence, qu’il intègre des garanties supplémentaires déjà à votre disposition. Sachez que pour une raison ou une autre, il peut ou non accepter. Si oui, n’hésitez pas à négocier les conditions revues, le prix des cotisations, d’éventuelles options (tiers payant, prévoyance). Pour ça, vous l’aurez compris, appuyez-vous sur les devis obtenus à partir du comparateur.

Résiliez votre complémentaire

Si cela s’avère nécessaire, elle est envisageable sous conditions. Vous pouvez tout à fait l’effectuer à partir du moment où votre contrat de mutuelle à un an. Si c’est le cas, pour mettre fin à votre assurance, il suffit d’envoyer un courrier (recommandé avec accusé de réception, c’est mieux) à votre assureur pour lui faire part de votre décision. A savoir, depuis le 1er décembre 2020, vous n’avez plus besoin d’attendre la date d’échéance annuelle pour effectuer votre résiliation.

S’engager avec une nouvelle compagnie

Avant de souscrire une nouvelle mutuelle ou complémentaire santé, soyez vigilant à un point important : le délai de carence. Il s’agit d’une période durant laquelle certains soins ne sont pas pris en charge (donc pas de remboursement). Généralement, ça se déclenche à la signature et dure parfois plusieurs mois. Ce délai de carence est fixé par votre assureur pour éviter justement qu’il y ait trop de renouvellements de contrats en fonction d’événements exceptionnels.