Combien ça coûte d’assurer son animal ?

L’affection d’un chien, d’un chat n’a pas de prix. Leurs soins vétérinaires, en revanche, en ont un. La note est d’ailleurs souvent salée. D’où l’intérêt d’assurer son animal et de souscrire à une assurance santé ou une mutuelle animaux adaptée. C’est un bon moyen de réaliser des économies.

Comment assurer son animal à moindre coût? Mon Gustave, votre comparateur d’assurances, vous dit tout sur leurs tarifs.

Combien coûte la santé de son animal de compagnie ?  

Faisons un rapide calcul de ce que coûtent les frais médicaux. Votre animal de compagnie est amené à consulter son vétérinaire pour des soins spécifiques, la stérilisation par exemple. Il y retourne aussi régulièrement pour un bilan annuel comprenant des soins courants, la vaccination, les petites maladies, les blessures, les analyses de sang… au bas mot 500 euros par an. Ceci, sans compter des frais médicaux exceptionnels tels que les opérations chirurgicales, échographies, anesthésies, pour votre poche.  

Ce budget, il vous est toutefois possible de le maîtriser voire même de le réduire avec un contrat d’assurance animaux.  

Comment sont calculées les cotisations ? 

Comme nos complémentaires, le tarif des cotisations des assurances santé animaux sont fixées à partir de critères. Ceux qui entrent en ligne de compte : l’âge et la race.  

Pour l’âge, la logique des assureurs est simple. Plus l’animal est jeune, moins il a de risque de tomber malade. À l’inverse, plus il est vieux, plus les pépins de santé sont probablement fréquents. En conséquence, le budget à prévoir est moins important dans le premier cas que dans le second.  

En outre, les tarifs varient au cas par cas, en ce qui concerne les races. Certaines sont plus fragiles que d’autres d’une part. Et d’autre part, toutes n’ont pas la même valeur. Pour les chats en l’occurrence, on distingue ceux dits de « gouttière », de ceux inscrits au L.O.O.F (livre officiel des origines félines). 

Choisir la bonne assurance animaux 

Au-delà du profil de l’animal, le prix des assurances santé pour animaux de compagnie changent aussi selon les garanties proposées. Plus précisément deux indicateurs entrent en jeu à savoir : le plafond de remboursement et les taux de couverture. Regardez-les bien au moment de souscrire votre contrat.  

Le plafond de remboursement est en réalité le seuil maximal des frais vétérinaires pris en charge par an par votre assureur. Si vous les dépassez, vous payez le surplus.  

Le taux de couverture correspond à la part remboursée des interventions. Ainsi, pour une opération chirurgicale le remboursement peut s’élever à 80, 90, 100 % selon la formule pour laquelle vous optez.  

Les compagnies d’assurance proposent différents « packs » de base, haut de gamme et intermédiaires.  

Que valent les différentes formules ?  

Parlons chiffres. La fourchette d’un contrat simple pour un chien ou un chat se situe entre 16 et 27 euros. Dans ce cas de figure, il ne faut pas s’attendre à un plafond de remboursement très élevé, ni à des taux de couverture à 100 %, plutôt autour de 80 %.  

Sauf, alerte bonne affaire ! Le plafond de remboursement minimum de Assur O’Poil, un des partenaires de Mon Gustave est de 1300 euros.  

Pour une offre intermédiaire, il faut compter environ 35 euros. Au-delà, avec une offre premium à plus d’une cinquantaine d’euros par mois, les plafonds de remboursement et les taux de couverture sont proportionnellement plus importants. 

Quoi qu’il en soit, quand vous souscrivez à une offre, sachez que vous serez couverts pour près de tous les types de soins médicaux liés aux maladies, aux accidents, aux opérations chirurgicales (analyses, consultations, anesthésies).  

Chien et chat sont-ils égaux ?  

Au niveau des prix de cotisations non. Un chat coûte en assurance moins cher qu’un chien. 

comparateur assurances animaux